C'est notre histoire... Notre parcours dans la procréation médicale. Les hauts, les bas de notre quotidien, au jour le jour ou presque... Pour évacuer, pour se souvenir, pour raconter plus tard à ces enfants... Pour que notre galère ne soit jamais oubliée!
Aujourd'hui, nous sommes les parents comblés de petites jumelles éprouvette. Ce blog relate également leur naissance prématurée et leur quotidien.

vendredi 24 août 2012

Le blues de la rentrée

Pourquoi les vacances ne durent-elles pas toute la vie? Peut-être parce qu'on finirait par s'y ennuyer... Pourquoi ne gagne-t-on pas 190 000 000 d'euros à l'eurmillion pour cesser de bosser? Peut-être parce qu'on n'y a jamais joué...
Pourquoi est-ce qu'il faut se recoltiner ses collègues qui font chier? Parce que c'est la vie...

Bref, la rentrée avec son lot d'emmerdes. Tout me soule depuis mon retour de vacances. Je suis au fond de moi même hyper positive, mais tout ce qui m'entour m'ennerve. J'ai tous les matins en me levant envie de m'enfuire loin loin de cette vie là. Mais ce n'est pas si simple malheureusement...

En plus, il y a un truc qui m'a grave foutu les boules hier soir. Meilleure amie n°1 eu une petite fille il y a 18 mois. J'ai eu trop trop les boules quand j'ai su, par hasard, que je n'étais pas la marraine (Meilleure Amie n'osait pas me le dire). Bref, hier, au détour d'une conversation, j'ai appris que samedi c'est le Baptême (civil) de la petite pepette, et nous ne sommes pas invités!!!!! On a été invité à tous les baptêmes de nos très proches amis, et là, je ne suis pas invitée au baptème de la petite de ma meilleure amie???? J'ai ravalé ma salive et sourri, mais dans la voiture, j'ai pleuré comme une madeleine. On ne représente donc rien à leurs yeux??? Bref. ça passera, comme tout le reste.

Meilleure amie n°2 m'a appris lundi au tel qu'elle a fait une fausse couche pendant nos vacances. Elle a eu une petite fille il y a 14 mois. Alors je me suis étonnée qu'elle soit de nouveau enceinte. Mais non! me dit-elle, c'était pas du tout voulu. Elle avait arrêté sa pillule à cause du cholesterole en juin. Elle calculait ses cycles... Tu parles! Encore une poule pondeuse. Elle a fait une fausse couche qu'on qualifierait chez nous les PMettes de précoce, mais elle était éfondrée parce qu'elle a perdu son bébé. Comment expliquer à une novice qu'il ne s'agir là que d'un embryon et non pas d'un bébé, et que ses chances de réussites ne s'amenuisent pas avec le temps. Je sais, je suis cruelle, je n'arrive pas à comprendre sa souffrance, parce qu'ils n'ont pas de problèmes eux pour avoir des enfants. Si ce n'est pas cette fois-ci, ce sera la prochaine. Pour nous, si ce n'est pas cette fois-ci, ce sera peut-être jamais! J'ai essayé néanmoins devant elle d'être le plus compatissante possible.

Et le boulot me fait chier. Me voilà à renoter dans mon agenda tous mes potentiels futurs cycles, avec toutes mes potientielles dates de ponction possibles pour mettre en place mes actions commerciales. Pour être sure que je sois bien présentes sur les opérations que je lance... ça me gonfle au plus haut point. Sans compter ma collègue de bureau qui tire toujours le drap sur elle. Je ne la supporte plus. Et puis, au passage, elle va peut-être tenter le petit 3ème, histoire de compléter sa famille. Bah il manquait plus que ça!

L'hiver approche, j'ai horreur de cette rentrée, les jours qui diminuent, les nuits plus fraiches.... L'acupunctrice dit que c'est de la depression saisonnière. Je voudrais m'enterrer dans un trou jusqu'au mois de janvier.

Je me mets à angoisser pour la FIV2. Et si nous ne trouvions pas de zozos? En plus la nouvelle lubie de Chéri, c'est de penser qu'il a un cancer de la prostate. Il a envie de pisser tout le temps en ce moment. Il sort des toilettes, il y retourne... Alors il arrive à me faire angoisser aussi. Il doit prendre rendez-vous chez le medecin. Je suis forte en façade, mais je vous cache pas que j'ai hate qu'il y aille chez le medecin. Il manquerait plus que ça tien!

Alors voilà. On dirait pas, mais au fond de moi je vais bien, c'est juste qu'en ce moment, ma vie m'emmerde, m'ennuie, ne me correspond pas. J'ai l'impression de me retrouver dans une spirale que je n'ai pas choisie. Qui ne correspond pas à mes rêves... Mais ça aussi, ça passera. C'est le petit blues de la rentrée!

5 commentaires:

  1. Après les derniers évènements, c'est normal que tu aies le blues ! Et puis, concernant les amis je me suis faite une raison moi aussi...Meilleure amie ne m'avait même pas parlé de vouloir un bébé alors qu'elle connaît par coeur notre parcours...Je l'ai appris comme n'importe quel pote !!
    Bref, fuck la rentrée moi je dis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, Fuck la rentrée comme tu dis!!!!

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Le retour des vacances est toujours un peu dur (surtout dans ces conditions). Il faut un moment d'adaptation avant de reprendre le bon rythme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement que l'adaptation soit terminée...

      Supprimer