C'est notre histoire... Notre parcours dans la procréation médicale. Les hauts, les bas de notre quotidien, au jour le jour ou presque... Pour évacuer, pour se souvenir, pour raconter plus tard à ces enfants... Pour que notre galère ne soit jamais oubliée!
Aujourd'hui, nous sommes les parents comblés de petites jumelles éprouvette. Ce blog relate également leur naissance prématurée et leur quotidien.

jeudi 25 septembre 2014

1ère fois...

Il faut bien une 1ère à tout....

Hier, pour la 1ère fois, les filles ont été gardées... Je veux dire, elles ont été gardées avec des moments d'éveil. Parce que sinon, elles sont régulièrement gardées... Je prends bien soin de les coucher, et de revenir à l'heure de leur réveil.. Mais hier, pour la 1ère fois, elles ont été gardées pour de vrai... Enfin, pas tout à fait pour de vrai, parce que la garde à eu lieu chez nous (bah quand même, faut pas exagérer non plus!). C'est ma maman qui a eu l'immense privilège et l'immense angoisse de garder les filles...

Alors, tout le monde me demande pourquoi mes filles n'ont jamais été gardées. On dirait que c'est la plus grosse des tares d'arriver à un an et de ne jamais avoir été gardée. Alors en fait, nous n'avons jamais ressenti le besoin de nous "delester" de leur présence. Elles ont toujours très bien dormi la nuit (pourvu que ça dure), elles n'ont jamais été difficiles la journée (pourvu que ça dure)... bref, en fait, nous n'avons jamais vu aucune raison pour les "donner à garder" à leurs grands parents. Grands parents qui se sentent qui plus est quelque peu débordé rien qu'à voir les filles... Ils les adorent, hein! Mais ils se demandent comment on peut s'occuper de jumeaux... Ma mère à dû oublier qu'avec mon frère nous n'avons qu'un an d'écart...

Bref, hier j'ai dû partir à la capitale aux aurores pour mon futur projet, et Chéri est dans une période de boulot intense, et est donc parti également aux aurores. Ma mère a donc pris le relais. Bon, à 6h du mat le relais est vite pris, parce que les filles dorment encore...
Bref, la journée c'est très bien passée pour les filles (et ma mère), bien que ça commençait plutôt mal. Aucune des deux n'a voulu prendre son bib... Tant pis, elles ont mieux mangé le midi... Alors je vous vois venir... Quoi??? Personne ne leur a jamais donné leur bib??? Alors, je vous coupe tout de suite, si! Mais on a vite coupé court à ça. En effet, les filles prenaient déjà très mal leurs bibs étant bébé (bradys, RGO, IPLV...). Néanmoins, pour satisfaire les grands parents, il nous arrivait de laisser donner le bib. Mais les filles le prenait encore plus mal qu'avec nous. Et qu'une fois qu'elles avaient bu environ 30ml, elles n'en voulaient plus. Et que même si on récupérait le bébé pour tenter de le faire finir, et bien c'était impossible. Sauf que en journée, ça va de mal prendre ses bibs, mais pour la nuit, ça ne nous réjouissait pas trop... Alors on a arreté de faire donner les bibs du soir par d'autres personnes que nous. Sauf que comme les filles ont arrêté les bibs en journée à leurs 4 mois, et bien, plus personne n'a donné de bib à partir de ce moment là... Je vous rassure, il n'en est pas du tout de même avec la petite cuillère. D'ailleurs, elles ont très bien mangé hier avec leur grand mère.

De mon côté, mes filles ne m'ont pas manquées (enfin, façon de parler). Ceci étant, il m'arrive très très souvent d'être séparée d'elle, mais dans ces cas là, elles sont avec mon homme. Par contre, comme je ne les avais pas vue le matin, je peux vous assurer qu'hier soir à la sortie du TGV, j'ai foncé tout ce que je pouvais pour arriver à temps pour le bib du soir, avec les larmes aux yeux d'excitation à l'idée de revoir mes bébés...

Les filles commenceront la crèche le 6 octobre. Je n'appréhende pas de les laisser. Je suis même très heureuse qu'elles aient enfin l'autorisation, le fameux St Graal, le certificat médical qui leur ouvre les portes de la garde collective!

2 commentaires:

  1. Je me retrouve complètement dans la joie que tu décris de retrouver ta progéniture pour le bib du soir. Par ici c est mon moment privilégié. Moment de calme en tête à tête. Prochain billet sur l entrée ( réussie) en collectivité ;)

    RépondreSupprimer
  2. pareil ici...2 fois confié en 10 mois ; pour des raisons professionnelles.... et ce n'était pas pour la journée mais pour 4 heures.... la prochaine fois ce sera pour une raison pmesque.... emmener un enfant en bas à âge à 500 bornes dans un hôpital pour un rdv de 10 min, cela n'a pas de sens.....

    RépondreSupprimer