C'est notre histoire... Notre parcours dans la procréation médicale. Les hauts, les bas de notre quotidien, au jour le jour ou presque... Pour évacuer, pour se souvenir, pour raconter plus tard à ces enfants... Pour que notre galère ne soit jamais oubliée!
Aujourd'hui, nous sommes les parents comblés de petites jumelles éprouvette. Ce blog relate également leur naissance prématurée et leur quotidien.

dimanche 30 novembre 2014

La maison médicale de garde

Ou comment occuper sa matinée du dimanche...

Les "vraies" maladies sont arrivées dans notre maison. On pourra dire qu'on aura tenu bon! Les filles ont 14 mois 1/2 et goutent autre chose que le doliprane (bon, je passe l'épisode de leur naissance et le traitement pour le RGO).

Les épisodes de Jade hurlant la nuit auront duré 2 nuits il y a une 10aine de jours. ça allait. C'était moins pire que ce que j'avais imaginé. Une canine à percé à l'issue de ses hurlements nocturnes. Hurlements pendant lesquels elle dormait... Et oui, à chaque fois que j'arrivais dans la chambre, elle était profondément endormie... C'était donc des spasmes de douleur...

Bref, les hurlements ont repris jeudi soir... (Mon homme encore absent pour 6 jours...). Ok, je remets ça sur le compte des dents... Mais ça va, la nuit se gère pas trop mal.
Vendredi soir... ça continue... Idem.
Samedi soir, ça s'amplifie...

En parallèle, samedi Rose a refusé de manger quoi que ce soit le midi. Rien. Même pas son yaourt pour lequel elle voue une passion sans nom. Elle hurlait dès que j'approchais quelque chose de sa bouche. Après m'être fortement fachée après elle, je suis allée prendre sa température. 39.3°. Je m'en suis voulue de m'être fachée... au passage... Le doliprane fait baisser la température. Au gouter elle ne mange pas. Le soir elle ne mange pas... Rien. Elle se couche le ventre vide de chez vide... ça me contrarie.

Du coup, ce matin en se levant, je décide de faire appel à la maison médicale de garde. Je n'y suis jamais allée, mais là, je sens que quelque chose cloche.

Bilan des courses, Les deux ont une otite + une bronchiolite avec foyer infectieux. Elles ont donc des antibios, des corticoïdes et de la ventol*ine.

A la base, j'y allais surtout pour Rose, et arrivées là bas, Jade arborait une mine tellement épouvantable qu'ils se sont à peine aperçu que Rose était là... Je ne lui avais jamais vu cette mine à ma Jade...

Cet aprem c'est ma mère qui les a gardées parce que fait exprès j'avais ma représentation de théatre (oui, je suis une artiste en herbe...). Il semblerait que malgré tout, elles n'ont pas grogné une seule fois de l'aprem/soirée. Elles sont gentilles mes chouquettes...

Voilà, je ne suis pas du tout stressée. Elles sont grandes maintenant. Et je suis fière/contente que les microbes nous ai laché la grappe pendant 14 mois 1/2. Maintenant, on va affronter tout ça, et ça passera!

2 commentaires:

  1. Bonsoir, j'espère que tes filles vont mieux. L'automne et l'hiver sont des périodes bien délicates pour la santé. J'avais la même appréhension que toi la 1e année quant aux maladies, un reste de la prématurité ? Je me dis que c'est plus facile de surmonter les microbes à 12 mois qu'à 2 . Oui, c'est une évidence ! Courage à elles et bravo pour ta zen-itude ! Des bises Florence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message Florence! Les filles vont bien. Depuis qu'elles ont leur traitement en effet, je vois la différence! Jade a cessé ses hurlements nocturnes. Ma pauvre choupette... Elle devait souffrir... Je m'en veux de n'avoir pas réagit plus vite... Mais elle ne se plaignait de rien... Rose a retrouvé son appétit. Elles vont tellement bien qu'elles sont allées à la crèche aujourd'hui. Je suis " contente" que cet épisode arrive maintenant. Parce qu'il y a 6 mois de cela, j'en aurais fait une dépression. Je me dis qu'à 14 mois, elles savent plus facilement se plaindre ou se faire comprendre. Et puis, ce n'est pas grave si elles ne mangent pas, elles ont des poids corrects. Bref, à ce stade sa me stresse pas. Ouf! Bises

      Supprimer