C'est notre histoire... Notre parcours dans la procréation médicale. Les hauts, les bas de notre quotidien, au jour le jour ou presque... Pour évacuer, pour se souvenir, pour raconter plus tard à ces enfants... Pour que notre galère ne soit jamais oubliée!
Aujourd'hui, nous sommes les parents comblés de petites jumelles éprouvette. Ce blog relate également leur naissance prématurée et leur quotidien.

vendredi 13 juin 2014

Vendredi 13 septembre 2013 - vendredi 13 juin 2014

Depuis la naissance de nos princesses, nous en sommes au 3ème vendredi 13. On s'en fou, allez vous me dire... Mais c'est à dire que je ne regarde plus les vendredis 13 de la même manière. Ces vendredis 13 ont pris une toute autre saveur. Je m'en moquais éperdument auparavant. Maintenant, je ne peux m'empêcher d'y repenser...

Bon ou mauvais présage d'être né un vendredi 13? Quand j'ai dit à ma mère que je venais d'accoucher, j'ai cru qu'elle tombait dans les pommes... Non pas à cause de la prématurité et tout et tout, mais parce qu'on était vendredi 13. Etant elle même née un vendredi 13, elle a toujours eu l'impression d'être née sous une mauvaise étoile (pour ma part je ne trouve pas). Bref, avec tout ce qui a suivi à la naissance des filles, on se disait nous aussi que finalement, c'était un mauvais présage d'être née un vendredi 13. Et puis, le temps est passé. Et puis, aujourd'hui... bahhhhh je n'ai aucune opinion à ce sujet.

Aujourd'hui, nos filles ont 9 mois. A cette heure ci il y a 9 mois jour pour jour, heure pour heure, j'étais en salle de réveil complètement dans le coltard... Voilà. Je préfère un milliard de fois être aujourd'hui. Avec deux petites princesses à la sieste, couchées après un large sourire et nombre de babillements.

Elles changent beaucoup en ce moment. Elles s'éveillent et se développent de plus en plus. Pour les siestes, je suis à présent obligée de mettre une petite couverture aux barreaux d'un des lit pour ne pas qu'elles se regardent, sinon, je les entends éclater de rire pendant des heures... Jade rit aux pitreries de sa sœur qui rit de voir sa sœur rire, et redouble de pitreries, et c'est sans fin... J'adore aller les épier en silence quand je les entends rire toutes les 2. Mon petit cœur de maman fond totalement. Ce lien que je pensais rompu à cause de leur séparation à la naissance. Ce lien que je m'efforce au quotidien de renouer. Ce lien... J'ai l'impression qu'il est bel et bien existant, et ça réchauffe mon cœur. Tellement fort. Et ça me rend encore plus fière d'être leur maman!

Rose se déplace à présent sans problème, avec la technique du roulé-boulé. Cette technique la mène où elle veut, sans encombre. Elle agrippe et attrape tout ce qui lui passe sous la main.
Jade essaie depuis hier de se retourner. Elle bloque quand elle est sur le côté. Il lui manque juste un "petit coup de cul" pour y arriver. On sait qu'elle a déjà réussi 2 fois en 2 semaines parce que 2 fois on l'a retrouvée sur le ventre alors qu'on l'avait posée sur le dos. Quand elle est sur le ventre, elle se déplace un peu. En arrière surtout, et en tournant sur son ventre comme les aiguilles d'une horloge. J'ai hâte qu'elles se déplacent toutes les 2. ça va me faire beaucoup rire de les voir interagir encore plus entre elles. Se toucher encore plus. Se taper encore plus...
Rose vole systématiquement les jouets que Jade a dans les mains. Pour Rose, l'herbe est toujours plus verte ailleurs. Et Jade se laisse faire... sans rien dire. Et quand elle n'a plus aucun jouet autour d'elle parce que sa sœur a tout pris, et bien elle s'attrape les pieds, et continue de rire...
Les tempérament se dessinent de plus en plus. Comme dans tous les duos il y a un meneur et un suiveur, et bien, je crois qu'ils sont à présent bien définis. Pourtant, à leur naissance, on aurait juré l'inverse. Rose qui passait son temps à dormir le petit doigts en l'air et la bouche en cœur devient un vrai souillon touche à tout. Jade, qui avait toujours la tête "chiffonnée" devient une véritable petite princesse...

Les repas de Rose sont devenus plaisants. Elle ouvre grand la bouche. Elle mange avec gourmandise et plaisir je crois. Elle ne réclame toujours pas, mais ça, je crois qu'à présent, c'est fichu....
Pour Jade... ça ne bouge pas beaucoup. Ni en mieux, ni en pire. Alors ma foi... tant que ça n'empire pas, et bien on fait avec. On a trouvé un petit rythme qui lui permet de s'alimenter un minimum. Je refuse de la peser, parce que je crois que j'ai été traumatisée par toutes ces pesées hebdomadaires, voire bi-hebdomadaires jusqu'à leurs... 6 mois. Tant qu'elle a l'air en forme, je ne la pèse pas. En revanche, l'écart de bourrelet commence à se voir à l'œil nu entre Rose et Jade. Alors qu'elles avaient le même poids à 300g près. Tant pis. Elles ne sont pas obligées d'avoir la même morphologie après tout. Et puis, quand je revois les photos de quand elles avaient 3/4 mois, je vois des boules. Je vous jure des boules. On nous les avait tellement fait engraisser pour qu'elles rattrapent leurs courbes qu'elles étaient devenues boule. On ne s'en rendait pas compte au moment M, mais sur les photos, c'est flagrant! Alors peut être sont elles tout simplement en train de reprendre le rythme naturel de leur corps. Peut être que Jade n'est pas une boule. Si elle était née à terme, elle n'aurait peut être pas eu cette apparence de ballon de foot, et elle rattrape cette "erreur" aujourd'hui. Bref, je pourrai encore disserter des heures sur l'alimentation, le gavage et tout ce qui à trait au poids... Alors je m'arrête là.

Ce que je retiens à ce jour, c'est 9 mois du bonheur le plus total. 9 mois pendant lesquels tout le monde nous à prédit l'enfer, et qui finalement ont coulé tranquillement, sans galères, sans nuits sans sommeil (pourvu que ça dure), sans pleures incessants (pourvu que ça dure)... Je suis tellement tellement fière d'être leur maman....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire